" C'est une œuvre monumentale en dix mouvements, avec ondes Martenot et piano solo. L'œuvre fait appel une grande formation symphonique de quatre-vingt-dix musiciens. Olivier Messiaen voulait exploiter toutes les ressources d'un tel orchestre, mettre en relief tous les timbres. Turangalîla-Symphonie est une partition débordante de joie, qui enthousiasme le public. " Lire la suite

Création site internet Peach