Pianiste lyonnais, Roger Muraro a d’abord commencé sa carrière avec le saxophone avant de se réorienter très vite vers le piano et de devenir l’un des interprètes majeurs notamment de l’oeuvre d’Olivier Messiaen.

Roger Muraro a conçu le programme de cet album Liszt autour de la Sonate en si mineur. On plonge donc dans l’histoire du compositeur hongrois avec des transcriptions de Wagner. Les relations entre les deux compositeurs furent tumultueuses, passionnés, et même familiales, et les influences musicales sont indéniables. On trouve également la Fantaisie et fugue sur le nom de B.A.C.H que Liszt a composé en hommage au compositeur allemand pour l’inauguration de l’orgue de Merseburg. Toutes ces informations et plus encore sont à retrouver dans le livret très complet de l’album.

Nous devons avouer que nous avons écouté pour la première fois le pianiste Roger Muraro. Et quelle ne fut pas notre découverte. L’interprétation est puissante, vivante, incarnée. Toute la beauté lisztienne se dégage du clavier du soliste avec pertinence et fougue. On lance le CD et on se laisse porter par l’énergie de la partition et du pianiste qui ne font plus qu’un. La qualité des textes et de l’entretien, à lire à l’intérieur de l’album, nous donne toutes les clefs pour voyager avec Roger Muraro dans l’univers de Liszt.

Création site internet Peach